Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Une femme programme son lave-linge

Lave-linge : les trucs et astuces pour le garder longtemps

« Jamais sans mon lave-linge ! » C’est un peu notre devise à toutes. C’est vrai qu’il nous rend de fiers services au quotidien et que, sans lui, la vie se compliquerait un tout petit peu (« Excusez-moi, où se trouve le lavoir ? »). Mais pour trouver la machine idéale avec laquelle faire un bout de chemin, et l’entretenir sur la durée, il faut revenir sur les bases d’une relation saine (et propre !) : le choix, les fonctions, l’entretien… Des notions qui nous sont parfois étrangères. Eh oui, un lave-linge qui tombe en panne, ce sont des réparations coûteuses et c’est toute la belle mécanique du foyer qui s’encrasse. Vous voulez en savoir plus sur votre lave-linge et comment l’utiliser de façon optimale ? Suivez notre guide... tambour battant !

 

Quelle machine choisir, en fonction de vos besoins ?

Lave-linge, mon beau lave-linge, dis-moi quel programme convient ?

Économies d’énergie : 6 astuces à connaître

6 conseils pour bien entretenir son lave-linge

Quelle machine choisir, en fonction de vos besoins ?

Que ce soit un premier achat ou le fait de remplacer une machine défectueuse, acheter un lave-linge se fait souvent dans l’urgence : difficile de s’en passer, surtout pour une famille. Mais quel modèle choisir, vers quelle ergonomie ou contenance s’orienter ? On fait le point.

Une histoire de contenance…

La première question qui doit vous interpeller lors du choix de votre machine est sa contenance. Celle-ci ne sera bien sûr pas la même si vous vivez seule, en couple ou si vous êtes à a tête de toute une tribu. Choisir une contenance adaptée est important pour préserver votre machine. Pour les personnes vivant seules, une machine d’un contenu de 3 à 5 kg suffit. Pour un couple, une machine d’une capacité de 5 kg minimum est nécessaire. Pour un couple avec un enfant vous passez à un modèle de 5 à 7 kg. Enfin, une famille nombreuse optera pour un modèle de grande capacité, c’est à dire de 8 à 10 kg.

 

Petite astuce à connaître : quel que soit votre schéma familial, si vous lavez beaucoup, choisissez une machine de grande contenance au lieu d’une petite machine à laver qui tournera plus souvent.

…Et de consommation

Pour connaître précisément la consommation de votre machine, direction l’étiquette énergie. Bien entendu, un lave-linge champion en économie, soit A+++, est souvent plus cher. Un inconvénient contrebalancé par le fait qu’il durera beaucoup plus longtemps qu’un autre et qu’il vous fera réaliser des économies à chaque lavage. À savoir : seules les classes A à A+++ sont désormais sur le marché. La catégorie A+++ permet d’économiser jusqu’à 30 % d’électricité par rapport à la classe A. La classe A++ consomme 20 % d’énergie en moins que la classe A. La classe A+ consomme 10 % d’énergie en moins que la classe A.

Le type de machine

Il existe sur le marché actuellement trois grands types de machines.

- Les lavantes : simples et efficaces, à plus ou moins grande capacité, elles sont robustes et offrent plusieurs gammes de prix.

- Les séchantes : hybrides, ces machines lavent et sèchent votre linge sans avoir à déplacer le chargement. Pratiques surtout par leur gain de place, elles sont tout de même moins puissantes que les sèches linges, et sont souvent plus fragiles que les lavantes. C’est un choix stratégique.

- Les connectées : la nouvelle génération de machines que l’on conduit du bout des doigts depuis son smartphone, et dont on gère l’activité via une application…

 

Lave-linges nouvelle génération : ils ont tout pour eux !

 

Une étiquette de vêtement

Lave-linge, mon beau lave-linge, dis-moi quel programme convient ?

Généralement, toutes les infos sont indiquées sur les étiquettes de vos vêtements.

 

Mais voici un récap’ par catégorie !

- Pour du linge de tous les jours : pour un lavage quotidien, vous pouvez utiliser un programme basse température, entre 30 et 40 degrés.

- Pour un retour de week-end salissant : si les textiles le permettent (à vérifier), optez pour un programme à 60 degrés pour dégommer les taches d’herbes, de boue, etc. Au-delà, vous risquez d’abimer vos affaires.

- Pour du blanc : pour tout ce qui est serviettes-éponges et draps, et afin de tuer toutes les bactéries, montez le programme jusqu’à 90 degrés : c’est l’assurance d’un linge propre et frais.

- Pour mon petit pull cachemire : le programme laine, à froid, essorage 600 trs/min maximum avec un peu de lessive laine et soie, mais sans adoucissant.

- Pour ma couette : si la contenance de votre machine vous le permet, vous pouvez laver votre couette à domicile : les produits synthétiques à 40 degrés, ceux en plumes et duvet à 60 degrés. Sélectionnez un cycle spécial « blanc » ou coton, avec rinçage intensif et essorage modéré, pour ne pas déchirer les enveloppes.

- Pour les affaires de bébé : pour éliminer les bactéries, il est conseillé de laver les linges des bébés à haute température (60 voire 90 degrés). Bodies, barboteuses, bavoirs en coton peuvent aisément supporter un lavage à de telles températures.

 

Vêtements bébé d’occasion, le compromis mode à prix tout doux !

Économies d’énergie : 6 astuces à connaître

Il ne faut pas hésiter à lancer une machine au bon moment, pour ne pas dépenser trop. Voici quelques trucs et astuces pour consommer moins, tout en gardant sa famille au propre.

1. Laver à froid

Si votre linge est « normalement » sale, utiliser une eau trop chaude ne vous servira à rien… si ce n’est à faire monter votre facture d’électricité. En lavant vos vêtements à 30 degrés au lieu de 60, vous faites plus de 60 % d’économies d’énergie. Pas mal, non ?

2. Ne pas surdoser la lessive

Verser plus pour laver mieux est un mythe. Surdoser sa lessive ne fera que pousser le moteur de votre machine et donc la faire consommer davantage pour rincer la mousse un peu trop généreuse. Mieux vaut respecter les dosages indiqués, voire un peu moins.

3. Zapper le prélavage

Si vous avez une machine nouvelle génération, sachez que le prélavage y est devenu inutile et ne fait que consommer davantage d’eau pour un résultat identique : 15 % d’énergie ainsi sauvée, on adopte, non ?

4. Choisir les programmes éco

Approchez vous… Ne serait-ce pas une touche éco, ou bio, que vous voyez là ? Si vous avez cette chance, n’hésitez pas à utiliser ce programme : il diminue la température de l’eau tout en allongeant légèrement le cycle. Et voici encore quelques euros en moins sur votre facture.

5. Lancer des machines « pleines »

Le conseil semble tomber sous le sens et pourtant, combien sommes-nous à lancer une machine pour retrouver une chemise, une paire de jeans propres dans son dressing ? Essayez de patienter pour avoir suffisamment de linge et utiliser votre machine à pleine charge. En revanche, n’attendez pas trop, inutile de tasser le linge au maximum.

6. Programmer les lavages différés en heures creuses

Lancer une lessive la nuit, entre 22h et 6h, est plus économique. Mais pour éviter de vous lever, pensez au lancement différé… et retrouvez des habits qui sentent la rosée au petit matin !

 

Un lave-linge en état de marche

6 conseils pour bien entretenir son lave-linge

Laver votre lave-linge vous semble ironique ? Et, pourtant, pour le conserver longtemps, il y a quelques gestes d’entretien à connaître.

1. Laver le tambour

Pour nettoyer votre lave-linge, effectuez un lavage à vide à haute température (90°C) au moins une fois par mois. Bye-bye bactéries et résidus.

2. Nettoyer le bac à produit

La plupart des bacs sont amovibles. Retirez-le de son emplacement et nettoyez-le à l’eau tiède pour éliminer les traces de lessives qui pourraient bloquer l’écoulement normal. Essuyez-le bien avant de le remettre en place. Voilà un bac chatoyant !

3. Détartrer toute la machine

Pour une machine optimale, pensez à la détartrer tous les six mois, grand maximum. En effet, une machine entartrée surchauffe, et peut même tomber en panne ! Comment faire ? Grâce à du vinaigre blanc ! Nettoyez les joints avec, mettez-en dans le bac à lessive, puis versez-en un litre dans le tambour. Laissez agir quelques heures et démarrez un cycle à 90 degrés, à vide.

4. Utiliser un anticalcaire

Surtout si votre eau est dure, n’hésitez pas à utiliser au quotidien un anticalcaire pour éviter à celui-ci de se déposer.

5. Vérifier la porte et le tambour

Un corps étranger coincé peut endommager votre machine, surtout s’il est en métal (un bouton, une épingle, etc.). Vérifiez avant chaque chargement que rien ne traîne.

6. Entretenir les filtres

Ils se font parfois oublier, mais les filtres doivent être régulièrement nettoyés pour ne pas laisser la saleté pénétrer dans la machine, ce qui serait au mieux dommage, au pire dommageable. Fermez les robinets d’arrivée d’eau. Dévissez ensuite le tuyau d’arrivée d’eau à ses deux extrémités afin de pouvoir nettoyer les filtres. Utilisez une brosse douce. Enfin, replacez les joints et les filtres à leur place et revissez à la main le tuyau à ses deux extrémités.

Les mots clés associés

Rendons la vie meilleure chaque jour en faisant le plein de coupons et de bonne humeur ! Des recettes, des conseils pour la maison et la beauté et des réductions.